Menu
Un projet réalisé par :SCOP  Architecte à Maintenon

Urbanisme // Projet urbain d'espace public - Réaménagement du secteur des Georgeries - Maintenon

 Maintenon - 28
SCOP
Accueil Projets Urbanisme // Projet urbain d'espace public - Réaménagement du secteur des Georgeries - Maintenon

Réaménagement du secteur des Georgeries à Maintenon

Urbanisme // Projet urbain d'espace public - Réaménagement du secteur des Georgeries - Maintenon

Réalisé dans le cadre de l'agence DE-SO

Caractéristiques
Ce projet porte sur la requalification des espaces publics, longtemps considérés comme une composante strictement technique.
Le nouveau partage des espaces publics révèle le patrimoine et réconcilie les pratiques urbaines. Il rééquilibre les différents usages et offre de nouvelles opportunités au centre-bourg.

Le secteur des Georgeries : positionnement, environnement, paysage
Pour la commune de Maintenon, le secteur des Georgeries (situé en ZPPRI) représente un terrain à fort enjeu car visuellement très exposé ; depuis la RD 906 (rue Collin d’Harleville) à la sortie du pont franchissant le canal, il est la première image du centre ancien.
Il s'agit actuellement d'un délaissé urbain aux limites complexes, au croisement de différents parcellaires. L’ilot est profond, étiré entre la rue Collin d’Harleville à l’Est, et la rue des Georgeries à l’Ouest. Il se situe à l’interface entre la fin du tissu faubourien du centre-ville et un urbanisme d’objets construits épars, aux qualités architecturales inégales : un bâtiment de logements sociaux en R+4, la Maison Tailleur (élément architectural remarquable d’intérêt patrimonial), les écoles maternelle et primaire, le pont Cipière,…
Le secteur était occupé par un centre de pompiers et une vieille bâtisse posés sur une aire de stationnement en enrobé, de garages destinés au stationnement des véhicules des services techniques de la ville,...
L’ilot est bordé à l'ouest par la rue des Georgeries, au Nord par la cour de l’école maternelle et le bâtiment de logements sociaux, et au Sud par les fonds de parcelle des maisons de ville.
La rue Collin d’Harleville qui traverse le périmètre opérationnel est l’un des principaux axes de circulation du centre-ville de Maintenon (env. 10000 véhicules/jour). Elle ne comporte actuellement aucun dispositif de ralentissement des véhicules et les trottoirs nécessitent d’être mis aux normes d’accessibilité.
La rue des Georgeries en limite ouest du périmètre est une rue secondaire à sens unique qui dessert notamment les équipements sportifs de la ville, la maison de retraite, et le cimetière.

Présentation urbaine, architecturale et paysagère du projet
L’espace s’organise autour des flux piétons et du chemin de l’eau.

Intention générale : donner une géométrie et un ancrage à un délaissé urbain en entrée du cœur de ville :
L’intention de la commune est de créer un nouveau quartier répondant à des préoccupations actuelles (réduction de l’impact visuel, physique et acoustique de l’automobile, mobilités piétonnes privilégiées, favoriser les énergies renouvelables, surfaces perméables en centre-ville,…). Il s’agit de concevoir un quartier partagé piéton / automobile (zone 15km/h).

Réseau viaire - tracés directeurs
La nouvelle rue (en sens unique) adopte une géométrie répondant à la Maison Tailleur. Elle vient se piquer sur la rue Collin d’Harleville, longe la crèche, effectue un « coude » à la limite des fonds de parcelles mitoyens se trouvant au sud du quartier.
Cette chaussée sera au même niveau que l’ensemble du plateau piéton et sera un espace partagé par tous les usagers afin d’en atténuer le statut routier et d’inciter à la réduction de la vitesse. La chaussée adopte un profil fendu, dans le but de réduire visuellement l’emprise de la chaussée pour l’automobiliste.

Maillage piéton
Le quartier sera dédié aux mobilités douces à plusieurs échelles :
- dans la stratégie à l’échelle de la commune visant à repousser un maximum de stationnement automobile hors du centre-ville, ce quartier sera un lieu de transit piéton pour se rendre du parking Cipière au centre-ville et la chaussée partagée permettra de valoriser les cheminements piétons entre la rue Collin d’Harleville et la rue des Georgeries ;
- à l’échelle du quartier où les usages piétons priment la présence de l’automobile (zone 15km/h, chaussée partagée à sens unique,…).

Espaces perméables / imperméables
Le centre-ville de Maintenon est caractérisé par sa minéralité, et bénéficie de l’écrin végétal des coteaux qui l’entourent. Ce nouveau quartier conserve ce caractère, mais accorde une place à l’aménagement de surfaces perméables prévenant ainsi la surcharge des réseaux.
Deux revêtements de sol sont choisis : l’enrobé grenaillé et le béton désactivé qui ne servent pas à différencier les mobilités piétonnes et automobiles, mais à distinguer deux « rives ».
Au sud de ce fil d’eau, c’est la fin du tissu faubourien du centre-ville de Maintenon que nous distinguons par la conservation de pavés existants et un revêtement de sol en enrobé grenaillé. Au nord de ce fil d’eau, un nouveau quartier composé de nouveaux équipements identifiable par un revêtement en béton désactivé. La limite entre les deux matériaux est assurée par le fil d’eau.
Tous les espaces « restants » (environ 730 des 2500m² d’espaces publics hors rue Collin d’Harleville) sont végétalisés. On distingue deux types d’espaces végétalisés : les bandes plantées en pied de façade des bâtiments permettant de mettre les bâtiments à distance de l’espace circulé ; les espaces végétalisés accompagnant les cheminements piétons qui adoptent des géométries dynamiques, « modelés » par les flux piétons. Ils sont agrémentés de plantations basses, d’alignements d’arbres ou de plantations en cépées afin de favoriser la biodiversité.

Le cheminement de l’eau valorisé
Les eaux pluviales seront récoltées aux extrémités du site par les bandes plantées en limite. Sur la chaussée, les eaux pluviales seront recueillies dans un fil d’eau central comme c’est les cas dans certaines rues de Maintenon.

Ambiances lumineuses
La mise en lumière doit également participer à l’identité du projet. Ainsi, outre les éclairages routiers, un balisage d’accompagnement des cheminements piétons est mis en place ; des lignes lumineuses intégrées sous les bancs guident le piéton du parking Cipière au centre-ville. Les arbres de tige et les murs existants qui accompagnent également le parcours piéton seront éclairés par des spots intégrés dans le sol.

Le traitement des limites
La question des limites du projet est une problématique importante, dans son impact sur la perception de l’espace public. Les pignons mitoyens de l’ilot mis à nu par les travaux de démolition, seront plantés.
La requalification des clôtures privées pourra faire l’objet d’un cahier des charges prescriptif réalisé par l’équipe de maitrise d’œuvre. On distingue : les murs existants au contact direct de l’espace public à « rafraichir » ; les murs détruits des fonds de parcelle; les pignons mis à nus par les travaux de démolition

Séquences
Nous pouvons identifier six séquences sur le nouvel îlot : la place devant la Maison Tailleur, le quai aménagé sur le GUEREAU, la rue partagée devant la crèche et les logements sociaux, la sente entre la crèche et les logements sociaux, la sente des garages, et la rue partagée perpendiculaire à la rue des Georgeries.

  • Urbanisme // Projet urbain d'espace public - Réaménagement du secteur des Georgeries - Maintenon : 04-Maintenon_reamenagement espace public_photo nuit

    Vue des lignes lumineuses guidant le cheminement piéton du parking Cipière vers le centre-ville

  • Urbanisme // Projet urbain d'espace public - Réaménagement du secteur des Georgeries - Maintenon : 05-Maintenon_reamenagement espace public_photo nuit

    Vue de la sente des Garages

  • Urbanisme // Projet urbain d'espace public - Réaménagement du secteur des Georgeries - Maintenon : 07-Maintenon_reamenagement espace public_photo nuit

    Vue des lignes lumineuses guidant le cheminement piéton du parking Cipière vers le centre-ville

  • Urbanisme // Projet urbain d'espace public - Réaménagement du secteur des Georgeries - Maintenon : 08-Maintenon_reamenagement espace public_photo nuit

    Vue des "ilots" végétalisés

  • Urbanisme // Projet urbain d'espace public - Réaménagement du secteur des Georgeries - Maintenon : image_projet_mini_81628

    Vue aérienne du quartier des Georgeries

  • Urbanisme // Projet urbain d'espace public - Réaménagement du secteur des Georgeries - Maintenon : URBA-Maintenon-plan masse

    Plan masse

  • Urbanisme // Projet urbain d'espace public - Réaménagement du secteur des Georgeries - Maintenon : URBA-Maintenon-coupe

    Coupe sur la rue Collin d'Harleville et le parvis de la Maison Tailleur

Parlez-moi de votre projet

SCOP

Protection de vos données personnelles

Depuis toujours, architectes-france.com ne transfère aucune donnée personnelle à d'autres acteurs que ceux directement concernés par le projet (architectes, architectes d'intérieur...) et qui appartiennent à son réseau. Nos listes ne sont jamais transmises ou vendues à des partenaires extérieurs, même si ceux-ci appartiennent au domaine de la construction.
Toute modification dans ce domaine ne serait effectuée qu'avec votre consentement.

Je consens à ce que mes données personnelles soient collectées pour permettre à architectes-france de transférer votre projet aux architectes. Seul Architectes-france, ses équipes internes et la maitrise d'oeuvre concernée par le projet y ont accès. Aucune transmission de données à des tiers à l'exclusion de ceux décrits ci dessus n'est réalisée.

Mes données téléphoniques seront uniquement utilisées par Architectes-france.com et les architectes de notre réseau dans le cadre de la qualification et du suivi de mon projet.

Les données sont conservées pendant une durée de 18 mois courant à partir des derniers contacts effectifs entre architectes-france et vous ou architectes-france et un membre de la maitrise d'oeuvre en rapport avec ce projet et qui serait en relation avec architectes-france.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Architectes-france, 23 avenue du Mirail - parc du Mirail - 33370 Artigues-près Bordeaux. Tél. 05.47.74.51.01 - contact@architectes-france.com

Parlez-moi
de votre besoin

Protection de vos données personnelles

Depuis toujours, architectes-france.com ne transfère aucune donnée personnelle à d'autres acteurs que ceux directement concernés par le projet (architectes, architectes d'intérieur...) et qui appartiennent à son réseau. Nos listes ne sont jamais transmises ou vendues à des partenaires extérieurs, même si ceux-ci appartiennent au domaine de la construction.
Toute modification dans ce domaine ne serait effectuée qu'avec votre consentement.

Je consens à ce que mes données personnelles soient collectées pour permettre à architectes-france de transférer votre projet aux architectes. Seul Architectes-france, ses équipes internes et la maitrise d'oeuvre concernée par le projet y ont accès. Aucune transmission de données à des tiers à l'exclusion de ceux décrits ci dessus n'est réalisée.

Mes données téléphoniques seront uniquement utilisées par Architectes-france.com et les architectes de notre réseau dans le cadre de la qualification et du suivi de mon projet.

Les données sont conservées pendant une durée de 18 mois courant à partir des derniers contacts effectifs entre architectes-france et vous ou architectes-france et un membre de la maitrise d'oeuvre en rapport avec ce projet et qui serait en relation avec architectes-france.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : Architectes-france, 23 avenue du Mirail - parc du Mirail - 33370 Artigues-près Bordeaux. Tél. 05.47.74.51.01 - contact@architectes-france.com